Actualités France - Economie

En Normandie, les jeunes sont plus attirés par les autres villes

Suite à la récente réforme des régions et à la réunification de la Normandie, une étude comparée entre la Normandie et 12 autres régions de France faite par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) révèle que malgré l’accolement des deux anciennes régions, la Normandie ne fait pas le poids, en termes de superficie, face aux autres régions.

Neuvième au plan démographique avec une croissance de 0,2% par an et 4ème plus jeune région de France, la Normandie peine à retenir sa jeunesse attirée, elle, par des villes comme Rouen et Caen qui sont prometteuses d’emploi. Ce phénomène migratoire provoque un vieillissement de la région.

Sur le plan économique, indique l’Insee, le territoire normand, 6ème à l’échelle nationale dans ce champ d’activités, connaît une baisse dans sa sphère productive où règnent l’agro-alimentaire et l’industrie.

L’énergie, la pétrochimie et le domaine pharmaceutique sont aussi des points forts de l’industrie normande.

A Caen et Rouen, ce sont plutôt les activités surnommées « présidentielles » qui font loi. Elles offrent plus d’emplois dans de nombreux domaines parmi lesquels figurent en bonne place la santé, l’administration et le commerce et le tourisme.