La Normandie

Brexit : en Seine-Maritime, des conséquences sur le tourisme et les liaisons transmanche

L’annonce du Brexit est une nouvelle défavorable pour la Seine-Maritime dixit, le groupe socialiste du Département. Tout simplement parce que le département entretient de bonne relation avec le Royaume-Uni, surtout à travers la liaison assurée par la Transmanche entre Dieppe et Newhaven.

Le vote des britanniques qui annonce incontestablement la sortie du Royaume-Uni de l’UE a créé une onde de choc qui a été ressentie également en Seine-Maritime. Pour le groupe socialiste au Conseil Départemental cette sortie aura un impact considérable sur l’économie, mais également sur la politique et la culture.

De plus, le tourisme du département subira un coup car les touristes anglais qui viennent en tourisme en Seine-Maritime représente la principale clientèle en Normandie. Ce changement sapera aussi le programme européen Interreg IV financé à hauteur de 223 millions d’euros.

Ce Brexit portera aussi un coup au Transmanche dont la praticabilité a toujours été remise en question depuis plusieurs années. Ainsi, président du groupe socialiste au Département, Nicolas Rouly a tenu à interpellé l’opinion par rapport à ce sujet.

Il est impératif qu’une rencontre soit organisée entre les responsables anglais et seinomarains rapidement pour anticiper sur les retombées du Brexit. Il sera surtout urgent de tout faire pour que le Transmanche puisse continuer malgré la modification des institutions.

Les autres réactions

Mais d’autres responsables ont réagi par rapport au Brexit en Seine-Maritime. Nicolas Bay membre du Front National et député européen a apprécié les résultats du vote ainsi que Guillaume Pennelle, autre membre du FN et conseiller municipal de Rouen utilisant l’humour pour féliciter le vote.

Le parti pro-européen UDI s’est également exprimé par la voix de la sénatrice de Seine-Maritime, Catherine Morin-Desailly qui interpelle sur l’importance du projet européen alors que Marine Caron, conseillère départementale, qui n’oublie pas de rappeler le sérieux du projet européen, cite la crise par laquelle, l’Union européenne passe.