Faits divers

Quand un chauffeur VTC est en phase de radicalisation : plusieurs explosifs retrouvés à son domicile

Dans la nuit du dimanche au lundi, un chauffeur VTC a été arrêté puis placé en garde à vue en région parisienne. La police a retrouvé des armes et explosifs à son domicile.

Dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 juillet 2016, la police a retrouvé des armes et des explosifs à son domicile lors de la perquisition du domicile du chauffeur VTC.

Cet individu qui est également soupçonné d’avoir commis des cambriolages a été arrêté au cours d’un banal contrôle routier. Ce dernier fichier S avait un smartphone avec comme écran d’accueil, le drapeau de l’État islamique comme le révèle, Europe 1.

Drapeau de l’État islamique dans son smartphone

L’interpellation a eu lieu dans le Val-de-Marne à Boissy-Saint-Léger où l’homme très connu des services de police pour s’être radicalisé, vivait.

Âgé de 23 ans, ce dernier est un chauffeur VTC et était suivi par les services de police pour avoir participé à des cambriolages. Il était suspecté parce qu’il revisitait les maisons des clients qu’ils déposaient à l’aéroport.

D’après Metronews, ce dernier a déjà fait l’objet d’une condamnation pour vols avec effraction et emprisonné à Fresnes.

« Fiché S »

C’est en effectuant la perquisition à son domicile, que les enquêteurs ont découvert des explosifs dont des bâtons de dynamite, des fils et des détonateurs, d’après les démineurs et une carte d’identité volée au cours d’un vol le jeudi 14 juillet.

Les policiers ont également trouvé dans son téléphone, des écrits à caractères religieux et une photo du drapeau de l’État islamique.

D’autre part, l’individu dont le nom est enregistré dans les fichiers de la police était fiché S pour radicalisation. Pendant la journée du mardi, ce dernier était toujours maintenu en garde à vue. Pour l’instant, la police judiciaire veut savoir comment il a fait pour avoir ces explosifs et ce qu’il comptait en faire.