Actualités

Epilateur à lumière pulsée : formes d’épilation et types d’appareils

Avoir des poils en surnombre est un fait naturel. Mais cela n’est pas irréversible ! Les personnes qui utilisent l’épilateur à lumière pulsée s’attendent à des résultats. Elles se demandent aussi les risques qu’elles encourent avec l’utilisation de cet appareil. Cet article permettra d’apporter des éléments de réponses à toutes ses questions. Ainsi les utilisateurs pourront savoir à quoi s’attendre lors de l’utilisation de l’épilateur à lumière pulsée.

Risques et résultat de l’utilisation de l’épilateur à lumière pulsée

A voir : l’épilateur IPL Skini (numéro 1 en France)

La première chose à noter est que l’épilateur à lumière pulsée est sans danger. L’utilisateur ne subit aucune brûlure ni douleur à la peau. La seule sensation qui se sent légèrement est un picotement au niveau de la peau. Ce picotement est dû à la chaleur absorbée par la peau lors de l’épilation. L’épilateur à lumière pulsée ne présente aucun risque cancérigène à son utilisateur. En ce qui concerne les douleurs, il est impossible d’en ressentir. Pourquoi ? L’épilateur à lumière pulsée est équipé d’un capteur qui détecte automatiquement les types de peaux. A base de cela, il produit l’intensité requise pour la peau de l’utilisateur. Cependant, il faut dire que l’appareil stimule la production du collagène. Son effet est de supprimer les rides et de rajeunir l’utilisateur. Cool n’est-ce pas ?

Le résultat de l’utilisation de l’épilateur à lumière pulsée est sans appel. D’abord l’utilisateur sentira un grand confort lors de l’épilation. Il s’agit de ne sentir aucune douleur et de se détendre. Après une ou deux séances, les poils seront moins épais et moins nombreux. Au fil des séances, les poils disparaitront peu à peu pour laisser place à une peau lisse. Il est recommandé de continuer le traitement jusqu’à l’obtention du résultat prévu.

Les parties du corps à épiler avec un épilateur à lumière pulsée

Les parties à traiter avec l’épilation à lumière pulsée sont de deux sortes. La première catégorie est composée des parties du corps à privilégier. Ces parties sont celles qui comportent le plus de poils. Il s’agit des aisselles, du maillot et des jambes. En ce qui concerne les hommes, on peut ajouter les épaules, la poitrine et le dos.

La seconde catégorie est composée des autres parties à épiler. Il s’agit des joues, la lèvre supérieure et le menton. Ces parties du corps ne sont traitées que par des appareils spécifiques.

A propos de l'auteur

Philippe

Philippe

Fondateur du site. Formation de journaliste à Strasbourg, je suis retourné dans ma région dans laquelle j'ai grandi à la fin de mon cursus universitaire. Me voilà maintenant à partager avec vous sur Connexions-Normandie.fr