La Normandie

Évreux : de nouveaux avions et des chasseurs ont atterris sur la base aérienne 105

Les avions qui ont participé au défilé du 14 juillet ont décollé à partir de la base aérienne 105. Cette fois ci la base va accueillir, épisodiquement des avions de chasse à partir de cet automne.

Au début du mois prochain, des avions de transport Casa atterriront à Évreux. A travers ces activités, la base aérienne d’Évreux montre qu’elle joue un rôle majeur dans le système militaire français.

Il s’agit de l’ultime base aérienne sur laquelle, des avions de transport Transall, décollent et atterrissent. Dirigée par le colonel Vincent Bretonn la Base aérienne 105 va recevoir à partir du mois d’août, de nouveaux avions de transport.

Dans ces avions on notera la présence de plusieurs familles qui s’installeront dans l’Eure et dans sa ville. Notons que ces missions ne préparent l’arrivée d’autres missions sur la base militaire.

De Creil à Évreux

« Le premier Casa est entré vendredi passé », détaille le commandant. La première série qui atterrira sera composé d’un escadron de 8 avions qui le 18 juillet à Évreux. La série comptera, un escadron de neuf, qui atterrira partir du 16 août. Ce qui fait que l’ensemble des Casa de la capitale seront désormais dirigés à la BA 105. »

Ces avions cargos stratégique moins gros que le Transall, vont arrêter de fonctionner en 2023 et vont fouler le sol de la plateforme en partance de la base aérienne 110 de Creil (60). Sa prochaine mission sera de fournir des renseignements.

« Des effectifs (250) viendront aussi renforcer ceux déjà présents sur la base d’Évreux Ce qui fait que le personnel sera établit à 2 800 personnes, totalisant 6 000 personnes avec les familles », précise Vincent Breton.

A part les pilotes, les mécaniciens, Évreux, va aussi accueillir les fusiliers commandos dont la mission est de veiller sur le site et les 163 pompiers.