Caen

Industrie : A Caen, Snori-Ecoteec dote les armées des climatiseurs

La petite entreprise mondevillaise, installée à Caen, vient de gagner un sérieux marché en vue de doter des climatiseurs les troupes françaises installées dans des pays chauds.

L’entreprise

Il s’agit d’un hangar comme un autre, placé au centre d’une zone d’activités pelotonnée entre les grandes surfaces commerciales de Mondeville, près du périphérique de Caen. Snori-Ecoteec est une entreprise presque inconnue du grand public, mais un maillon nécessaire à l’industrie de la Défense française.

Ces ateliers produisent des machines qui vont équiper des bâtiments de surface de la Marine nationale ou encore les prochains sous-marins nucléaires d’attaque du programme Barracuda (DCNS Cherbourg).

2 millions d’euros

Snori-Ecoteec vient de gagner un sérieux appel d’offres du 5 janvier 2016, provenant du Centre d’expertise du soutien du combattant et des forces (Cescof), installé à Rambouillet, le fournisseur des matériels et équipements des militaires. L’entreprise normande va équiper de climatiseurs des tentes d’une superficie d’au moins 40 m2. « Ces matériels doivent être capables de garder une température de 35° C maximum à l’intérieur pour une température extérieure de 49 °C », détaille Christophe Thébault, PDG de l’entreprise.

C’est un marché minimum de 2 millions d’euros et d’un maximum de 4,75 millions d’euros, qui sera proposé « au fil de l’eau », suivant des besoins du ministère de la Défense et notamment des budgets disponibles. « Généralement, c’est 25 à 50 machines livrées. Ce marché portent sur la livraison de 300 climatiseurs globalement ». Dans plusieurs mois, leur déploiement sera fait lors des opérations effectuées en Afrique et au Moyen-Orient.

« Une bonne surprise »

Le modèle gardé par le Cescof n’est pas un modèle conçu par Snori-Ecoteec totalement dans ses ateliers. « Nous distribuons des matériels de la marque danoise Dantherm en France. Quand les machines nous sont envoyées, nous devons les monter en fonction des normes précisées par le Cescof », énonce Christophe Thébault. Les premiers modèles seront préparés dans cinq mois. Snori-Ecoteec équipera l’entièreté du réseau de gaines donnant la possibilité de diffuser l’air dans les tentes.

A propos de l'auteur

Philippe

Philippe

Fondateur du site. Formation de journaliste à Strasbourg, je suis retourné dans ma région dans laquelle j'ai grandi à la fin de mon cursus universitaire. Me voilà maintenant à partager avec vous sur Connexions-Normandie.fr