France - Politique

Migrants à Dieppe. Le tribunal donne l’ordre d’expulser les migrants

Le tribunal administratif de Rouen a donné l’autorisation d’expulser aux forces de l’ordre les migrants qui ont élu domicile sur le port de Dieppe.

Le tribunal administratif de Rouen a validé vendredi 1er avril, 2016, l’expulsion « immédiate » des migrants qui demeurent près du terminal Transmanche de Dieppe (Seine-Maritime).

Président UDI de de la Région Normandie et du syndicat mixte du port, Hervé Morin, avait interpellé l’instance judiciaire pour être autorisé à expulser «par la force des migrants installés dans la zone portuaire de Dieppe ». Dans son initiative, il est soutenu par Pascal Martin, président LR du département de Seine-Maritime, et Sébastien Jumel, maire de Dieppe (PCF).

Les migrants partent des lieux volontairement

La préfecture de Seine-Maritime a indiqué dans un communiqué que « les services de police qui ont la charge d’informer les migrants sur cette décision ont remarqué que les occupants avaient commencé à vidé les lieux » donnant la possibilité de commencer immédiatement les travaux visant à sécuriser les lieux.

Construction d’une clôture en cours, les forces de l’ordre sur les lieux

D’après les médias de Dieppe, des ouvriers seraient à pied d’œuvre pour construire une clôture autour de la zone sur la zone portuaire sous assistance policière bien sûr.

A propos de l'auteur

Philippe

Philippe

Fondateur du site. Formation de journaliste à Strasbourg, je suis retourné dans ma région dans laquelle j'ai grandi à la fin de mon cursus universitaire. Me voilà maintenant à partager avec vous sur Connexions-Normandie.fr