Actualités La Normandie

Normandie : elles créent une start-up pour concevoir la « Box Temporis » un colis qui voyage dans le temps

Une idée assez particulière…

En fait, deux travailleurs de La Poste à Evreux dans l’Eure ont conçu la « Box Temporis ». Il s’agit d’un paquet à envoyer à ses amis ou membres de famille plusieurs années après. Une sorte de cadeau qu’on peut dire unique en son genre !

L’idée m’est venue quand j’ai découvert l’histoire d’une qui avait disparue, qu’elle a retrouvée sous un meuble et qui a était envoyée des dizaines d’années après aux enfants de celui qui la lettre était adressée, se rappelle Véronique Kilidjean. J’ai été émue et joyeuse et je me suis dite que si je n’exploitais pas cette idée se serait regrettable.

Employée en tant que Gestionnaire au Groupe La Poste, celle-ci a proposé à Sylvana Boucher sa collège, de réfléchir avec elle sur un projet tiré de cette histoire.
C’est à partir de cette réfléxion qu’est née, Box Temporis. D’après le concept, il faut donner la possibilité à l’expéditeur d’envoyer un type de capsule temporelle en désignant une date d’envoi afin qu’elle parvienne au destinataire dans 1, 5 ou 10 ans. Ce projet comme quatre autres projets originaux ont gagné le concours.

« Il s’agit d’un voyage dans le temps que nous avons proposé aux particuliers. Une façon de voyager dans l’avenir tout en faisant accent sur l’émotion. Un moyen de prendre rendez-vous dans 10 ans avec plusieurs idées pour s’approprier la box afin de la remplir en se souvenant de ce qu’on aime.

Créée en collaboration avec start-up

Pour réaliser ce projet, les deux employés ont pris une mise à disposition afin de se donner à plein temps à la réalisation et la concrétisation de ce projet. Elles ont fondé une start-up pour concevoir, la Box Temporis. « Il faut se préparer pour ça », ajoute Sylvana Boucher. Ce qui nous a conduite à suivre des formations pour créer la start-up et embrasser le métier d’entrepreneures.

Avant que les colis ne soient mis à la vente, ce qui sera certainement à l’automne de cette année, les deux femmes ont dévoilé leur projet à deux reprises, dans des salons.