Faits divers

Plusieurs incidents violents se sont produits dans l’Eure, à Évreux

Le 13 juillet, à la suite du feu d’artifice, plusieurs violences ont éclaté à Évreux dans l’Eure.

Des installations publiques et des voitures ont été incendiés, notamment. Le mercredi, la soirée a été animée avec des heurts qui se sont produits dans le quartier de la Madeleine pendant le feu d’artifice.

« Aux environs de 23 h 30, plusieurs jeunes se sont attaqués aux installations urbaines comme les abribus, des poubelles brûlés » explique la préfecture de l’Eure.

Pour ce faire, plusieurs policiers ont été réunis pour surveiller cette soirée traditionnelle. Aux environs de quatre heures du matin, ceux-ci ont été renforcés par une compagnie de CRS et les choses se sont calmées vers 4 h 30.

D’après la préfecture « il ne s’agit pas d’incident isolé, car ce genre d’activité s’est déjà produit lors des fêtes du 14 juillet » et indique qu’elle condamne ces faits ».

Plusieurs policiers blessés

Quant au président du Département de l’Eure, Sébastien Lecornu (LR), a tenu à condamner ces violences. « Je condamne ces incidents qui se sont produits à Évreux Alors que cette festivité est initiée pour honorer les forces de l’ordre qui se battent depuis les attaques du 13 novembre afin de sécuriser les villes et protéger les français, des jeunes veulent semer le désordre » déplore-t-il.

Et d’ajouter «Plusieurs membres des forces de l’ordre ont été blessés et plusieurs voitures ont été incendiées. Ces individus devraient avoir honte et j’espère qu’ils ont été reconnus et envoyés devant les tribunaux ».

Réaction des membres du PS de la région

Plusieurs accrocs violents sont évoqués sur les réseaux sociaux. Plusieurs pompiers et policiers réunis sur les lieux auraient été la cible d’attaques venant d’individus malintentionnés. Il y aurait aussi le commissariat du quartier où les incidents se sont déroulés qui a été attaqué.

Le commissariat qui se trouve dans le quartier aurait également été visé.