France - Politique

Le Préfet de l’Eure interdit l’exploitation des éoliennes à Tourville-la-Campagne et Saint-Meslin-du-Bosc

Suite à la demande d’autorisation visant l’exploitation de cinq éoliennes dans les communes de Tourville-La-Suite et Saint-Meslin-du-Bosc le préfet a adressé un fait de non-recevoir. En fait, l’entreprise Énergie Team qui fait la promotion de ce projet comptait y installé cinq éoliennes, mais face le refus du préfet elle a décidé de s’adresser au tribunal administratif via un recours.

Demande refusée

Le préfet de l’Eure a refusé la demande d’autorisation d’exploitation de cinq éoliennes à Tourville-la-Campagne et Saint-Meslin-du-Bosc. Un obstacle majeur pour l’entreprise qui lance des projets depuis huit ans. François Thiebault, chargé de l’étude indiquait hier qu’il n’allait pas abandonner. Il compte déposer un recours pour révoquer ce refus de l’administration.

« Ce refus est justifié par l’influence sur le château du Troncq. Or, d’après nous, cet objectif n’a pas de sens malgré les raisons avancées par l’architecte des bâtiments de France. Nous allons nous retourner vers le tribunal administratif qui devra nous donner en principe raison. »

Sauf que le traitement de ce dossier va durer longtemps. Ce qui est normal, car si le tribunal nous donne raison le dossier va repartir en instruction. Ensuite, il sera proposé aux recours des tiers »…

Sauf que cette instruction pourrait nous coûter cher, car nous avons commencé à travailler sur le site depuis 2008 et nous n’avons reçu aucune réponse et nous sommes pratiquement investi 150 000 euros.

Plusieurs obstacles à la réalisation du projet

« Il faut dire que la situation de l’Eure est unique comparé aux autres départements, où les riverains s’opposent très peu quand un projet est lancé.

Cela s’explique surtout par une situation où les zones habitants des lieux ruraux se réveillent où les associations se battent contre les éoliennes depuis plusieurs années. Dans ces deux communes, plusieurs fausses informations ont été faites par rapport à ce projet grâce à des photomontages étonnants. »