Faits divers

Transport en autocars. Les voyageurs ont choisi la ligne Rouen-Paris

Après avoir été libéralisé, il ya 6 mois, le transport par autocar par la loi Macron, la ligne reliant Rouen Paris parait être appréciée. C’est la troisième ligne la plus fréquentée en France.

Actuellement, les fruits de la loi Macron sont constatés. Si mois après que le marché du transport en autocars ait été libéralisé par le ministre de l’Économie, l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières « Arafer » a dévoilé lundi, 21 mars 2016 sa première impression après avoir fait une analyse du marché.

Pendant les cinq mois derniers de l’année 2015, 770 000 passagers ont été conduits en autocar, alors qu’en 2014, ce sont 110 000 passagers qui ont été transportés. On peut dire que pour un premier bilan, il est encourageant. Dans cette mire, la ligne la plus empruntée en France est celle qui relie Paris à Rouen.

En ouvrant ce marché, les prix ont baissé d’après l’Arafer qui juge que 3 euros, le prix d’un billet est louable.

Comme le prix d’un billet de train pour le même trajet est élevé à une vingtaine d’euros, la première victime de cette libéralisation pourrait être la SNCF. D’ailleurs, le syndicat CGT, indiquait dans le Monde que la SNCF avait enregistré une perte de 250 millions d’euros pour le deuxième semestre 2015. Pour le syndicat, cette perte est la résultante de la libéralisation du transport en autocar. Quant au leader du transport par train, il a indiqué qu’il allait aussi développer Ouibus, son propre réseau de transport par autocar.